Logo Atlas

Présentation de l'atlas dynamique semi-quantitatif
Objectifs
Le protocole STOC-EPS à l’initiative du Muséum National d’Histoire Naturelle, permet de suivre les variations d’effectifs d’espèces communes. Ces variations peuvent être temporelles, (programme STOC-EPS) ou spatiales.(Programme EPS Atlas dynamique) C’est ce deuxième aspect qui nous intéresse ici.
Méthode
Elle a était retenue après concertation avec le MNHN. Elle présente beaucoup de points commun avec la méthode STOC-EPS :
- 10 points par carré de 4 km2
- 5 minutes d’écoute par point ;
- 4 semaines entre deux passages répartis de part et d’autre du 8 mai.
Les données exploitées proviendront :

- des STOC-EPS classiques (les observateurs sont engagés à suivre le même carré pendant 10 ans). Ces inventaires permettent aussi de suivre l’évolution temporelle des effectifs d’espèces communes ;
- des EPS-Atlas. 2 différences avec le protocole précédent : Les carrés de 4km2 sont imposés au centre du carré de 10 km par 10 km. Seuls les deux passages la même année sont attendus. Inutile de suivre le carré l’année suivante.